Le Préfet de Thiès, Moussa Diagne a choisi le moment de l’installation du nouveau bureau du Conseil départemental pour présenter la bonne note qu’il donne au bureau sortant, plus précisément à Yankhoba Diatara qui a conduit le travail sur la délégation et les orientations du Président Idrissa Seck.
« La conduite des charges publiques, c’est comme un balai de trains. Des trains viennent et passent. D’autres viennent et passent. C’est pourquoi je ne me pardonnerai pas le fait de laisser passer cette occasion et ne pas saluer le travail colossal abattu par l’équipe sortante » a d’abord souligné le Préfet de Thiès.

Moussa Diagne par ailleurs président du comité départementale de gestion de la pandémie à Thiès poursuit son témoignage et prend l’exemple de la lutte contre le Coronavirus et la posture que le ministre Yankhoba Diatara a adopté pour barrer la route au virus . « Je ne le dis pas sur la base de relations personnelles mais pour des raisons fonctionnelles. Je le dis pour avoir apprécié, après l’avoir pratiqué l’engagement, la posture de Yankhoba Diatara. Je le dis du haut de mes responsabilités de président du comité départemental de gestion de la pandémie. A cette occasion, j’ai pu apprécier, à l’aune de son engagement dans la prise en charge de cette lutte contre la pandémie. Il n’a ménagé ni temps, ni ressources, pour nous aider à venir à bout de cette maladie. Il l’a dit et il l’a fait au nom du Conseil départemental. Je voudrais marquer cet instant pour véritablement mettre en vedette cette action généreuse qui traduit un engagement indéfectible  » a noté le Préfet Moussa Diagne.

Non sans manquer de formuler des prières pour la nouvelle équipe sous la présidence de Pape Siré Dia. « Je suis rassuré car j’ai pu apprécier la maturité de ce Conseil qui n’est pas monocolore. Mais on n’a pas senti son caractère hétérogène. La plus grande et la seule coalition qui vaille, c’est celle du Conseil départemental » a-t-il indiqué.

La Rédaction