Suite à l’appel de Yankhoba Diatara, le navétane se déroule dans la sportivité à Thiès

Aucune peur, aucun mal, pour ne pas dire plus de peur que de mal. La finale départementale de Thiès s’est déroulée dans la sérénité, la sportivité et le fair play. La fête était au rendez vous.

A l’occasion de la nuit de l’ODCAV tenue la veille de la finale, tous les discours ont porté sur l’appel à la paix. Et en tant que parrain, le ministre Yankhoba Diatara y avait fortement insisté. « Depuis quelques temps, le navétane est miné par une recrudescence de la violence. Les inquiétudes ont même poussé certains à demander au chef de l’état d’y mettre un terme. Mais, conscient de l’apport et de l’impact que le sport a sur la jeunesse, il a invité les acteurs à plus d’encadrement » a d’abord exposé Yankhoba Diatara.

Poursuivant, il demande aux acteurs Thiessois, en présence du président national, Amadou Kane, de montrer l’exemple  » Aujourd’hui c’est Thiès qui organise. Le Sénégal retient son souffle car les peurs d’une violence sont exacerbées. Je vous invite donc à montrer l’exemple et à prouver aux autres qu’une finale c’est une fête de la jeunesse. Jouons dans le fair play et que le meilleur gagne. De toute façon, c’est Thiès qui gagne, c’est le Sénégal qui gagne » a invité le ministre au micro de notre correspondant.

Déterminé à relever ce défi, il a également profité de la chaleur et de l’ambiance du stade avec les hymnes endiablés des supporters, ce charme de la compétions, pour encore inviter les acteurs au calme.

Ce vœu pieux a été exaucé car les associations sportives et culturelles de Jalloré et Cité Lamy ont produit du très beau jeu, mettant en relief de gros talents de jeunes Thiessois sur lesquels pourra compter le football sénégalais. Après un score nul d’un but partout, Jalloré sera sacrée championne départementale à la suite des tirs au but.