L’incendie qui s’est déclarée le jeudi 21 août vers midi au building administratif Mamadou Dia n’à pas encore fini de faire des émules.
En effet la sociétéb française « DOOKE » spécialisée dans le nettoyage, chargée de rendre propres les baies vitrées du bâtiment a par l’entremise de ses travailleurs occasionné le déclenchement du feu cause de l’incendie.
D’après nos confrères de SENE WEB, le manager général de « DOOKE » Guy Tamgno n’a pas voulu s’épancher sur cette affaire. Il indique se référer  » au rapport immédiatement fait après l’accident et déposé auprès des autorités.