Dans quelques mois les élections locales seront de mise au Sénégal. Mais les leaders politiques du département n’ont pas encore manifesté leur position.

A propos la mairie de Mbour aiguise autant d’appétit mais jusqu’aujourd’hui on ne sait qui est qui et qui veut quoi.
Quant aux joutes départementales, l’actuel président Saliou Samb se veut discipliné. Lors d’un galla de lutte le week end dernier à Mbour, il déclare que  » l’heure est à la mobilisation pour répondre aux préoccupations des jeunes comme le veut le président de la République ».

Sur la même longueur d’onde El Hadji Oumar Youm ancien directeur de cabinet du chef de l’état et maire de Thiadiaye lance: « il urge de se retrouver pour discuter. Par contre si nous sommes désunis, notre force sera faiblesse ».

Selon lui, « l’union est non seulement nécessaire pour préparer les élections mais aussi préserver les acquis ».
Malgré les discours fédérateurs, l’on est tenté de se demander si la paix des braves aura lieu car la pléthore de supposés aux postes à pourvoir est une réalité.
L’actuel maire Fallou Sylla se laissera t il faire par ses jeunes loups aux dents longues avec le truchement d’un outsider comme Cheikh Issa Sall qui n’a pas encore dit son dernier mot.