A l’instar de leurs camarades des autres espaces numériques ouverts, les étudiants de l’université virtuelle de la petite côte ont tenu un point de presse cet après midi. Ces derniers sont apparemment très remontés contre Cheikh Omar Hanne ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Et pour cause, ils dénoncent les promesses non tenues par ce dernier.
Et parmi les chapelet de doléances dont le ministre a fait abstraction, la disponibilité sans aucune condition des outils de travail de la 8 ème promotion, la réception de leurs nouveaux locaux(le bâtiment occupé est loué), le paiement des bourses, la disponibilité du calendrier 2020- 2021 de la 8 éme promotion.
Ils enfoncent le clou en rappelant au ministre les bus qu’ils leur avait promis pour chaque espace numérique ouvert(ENO) et l’augmentation du budget.
A cet effet ils menacent d’aller à la  » vitesse supérieure en cas de réponse non favorable ».
Un des leurs a été arrêté à Diamniadio par la gendarmerie. Ce qu’ils déplorent car selon eux « ce dernier ne faisait que réclamer ses droits ».
Le porte parole du jour et non moins président du bureau des etudiants de l’ENO de Mbour composé de 4000 étudiants, Malick Dione informe de la tenue d’une marche nationale qu’ils envisagent d’organiser le jeudi 6 mai 2021.