Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Cheikh Oumar Hanne prône la réforme.
« Inadmissible ». Voilà la réaction du ministre de l’enseignement supérieur sur le système LMD.

En conclave à Saly depuis hier, le chef du département de l’enseignement supérieur soutien mordicus qu ‘il est temps de réformer le passage en licence Master et doctorat.
Selon Cheikh Oumar Hann il y’a « énormément de dysfonctionnement dans le système LMD » qui pour lui mérite « une réforme de fond pouvant mener à la professionnalisation des filières et l’employabilite des diplômés ».

Poursuivant son speech le ministre dit ne pas comprendre le fait que les étudiants redoublent en Master 2 pour prétendre le réussir.

De ce fait il se dit ouvert à tous les acteurs qui composent le secteur.
Et de rappeler que le chef de l’état a nommé les membres de la commission qui doivent réfléchir sur la réforme.
Les réflexions prendront fin le mercredi 17 mars.