Vous êtes jeunes,donc soyez du bon côté de l’histoire nous disent-ils.
Pour vous, où se situe le côté de l’histoire?

Du côté de l’histoire,nous y avons été,nous y sommes et nous y serons toujours car c’est ce qui fonde notre engagement politique.

Cet engagement en question n’a jamais été subordonné à des conditions ou privilèges.

Nous sommes avec un leader qui nous a démontré de par ses actes son patriotisme et son attachement aux fondamentaux de notre République.

Le patriotisme ne se décrète pas,il se démontre face à des situations.

En 2019, cet homme de paix, malgré le processus électoral biaisé, nous disait »
« Ne brûlez pas notre pays ».
« Je ne souhaite pas hériter d’un pays en cendres. »
Alors qu’il suffisait d’un claquement de doigts pour que le pays sombre dans l’embrasement général.
Mais il a toujours considéré que sa personne était insignifiante au regard de l’immensité du destin de cette belle nation!
Ak Pall diaralouko ko!(Le pouvoir n’en vaut pas la peine).
Sa posture d’homme d’Etat a davantage forcé mon respect vis-à-vis de lui.

j’ai été fière d’être avec lui,et le suis encore en 2021!
Il pouvait face à une situation économique peu reluisante de notre pays touchée de plein fouet par la pandémie, décider de rester dans l’opposition en exploitant les contres performances du régime pour en faire un gain politique
Là encore,il surprend son monde en prenant son courage à deux mains en répondant à l’appel de la patrie pour « servir »
« Servir qui demeure la station la plus élevée de la seigneurie ».

Si certains pensent une seule seconde qu’une quelconque dictature de la pensée unique,
qu’une certaine forme de terrorisme intellectuel,
d’insultes et d’invectives à la bouche réussiront à nous faire adhérer à leurs idées et causes ,ils se trompent lourdement.

Je l’ai toujours dit et je le réitère ici sur ce
mur,
qu’ils respectent nos choix,
qu’ils respectent nos convictions et divergences d’opinions.

Parce que,nous allons nous battre pour dire ce que nous pensons.
Par la même occasion nous leur permettront même si nous ne sommes pas d’accord, de dire ce qu’ils pensent au nom de la liberté d’expression.

La stratégie nazi ne va pas prospérer dans ce pays!

Pour preuve,Je vous invite à méditer sur les actes de patriotisme,d’engagement et de disponibilité dont a fait montre à l’époque le président Idrissa Seck en vue de la consolidation de L’État de droit et d’une nation forte.
Ce propos en question,reflète la qualité de l’homme et l’orientation qu’il s’est défini sur la scène politique pour l’ancrage de la démocratie et la conquête de toutes les vertus dignes d’un peuple.Et ceci,pour que nul n’en ignore:

En 2004,notre leader et mentor politique Idrissa Seck avait la possibilité de déstabiliser ce pays,mais à la place,il avait dit à la jeunesse ceci je cite: »Mon arrestation sera suivie d’une vaste enquête, une vaste opération d’espionnage Politique et d’exploration de mes réseaux d’amitié. On interrogera sans doute mes plus proches, on les torturera peut-être, on les intimidera sûrement, au moyen des pouvoirs exorbitants que confère aux enquêteurs le prétexte d’atteinte à la sûreté de l’Etat, dont j’en suis sûr, ils se serviront. Un esprit simple ne cherche pas loin, il puise dans le registre des souvenirs vécus. Je convoite de Dieu quand cela arrivera qu’Il fasse descendre dans leur cœur sa safila, sa tranquillité, sa sérénité. Que l’ami qui souffre de ma détention ou de mon assassinat, écoute donc cette merveilleuse récitation : «Mange donc et boit et que ton œil se réjouisse» Sourate 19, Verset 26.
Je convoite de Dieu qu’il fasse que tous ces événements, quels que douloureux qu’ils puissent être, ne fassent pas dérailler notre pays. Je le réitère avec force. L’objectif ne sera pas de défendre Idrissa, Allah y suffit,l’objectif, c’est de rester concentrés sur la construction d’un Sénégal de paix, de tranquillité et de stabilité. »IDRISSA SECK. « 

Penda Ndao Kounda Diaalo Secrétaire Nationale à la Jeunesse Féminine de Rewmi!