DECLARATION DE L’INTERSYNDICAL ET DU COLLEGE DES DELEGUES DE LAS APRES LE DEPART DE XAVIER MARY A LA TETE DE L’ENTREPRISE GESTIONNAIRE DE L’AEROPORT

Les travailleurs de Limak-Aibd-Summa (LAS) ont été informés par le directeur général de son départ à la tête de l’entreprise d’un commun accord avec le Conseil d’administration qui s’est réuni ce mardi 23 février 2021.
Après les remerciements de Xavier Mary à l’endroit de son Excellence, le président Macky Sall, des administrateurs de la société et des travailleurs, c’est à notre tour de lui dire MERCI.

Il faut dire qu’avec l’ancien directeur général, le Sénégal a continué de faire des bonds qualitatifs en matière de gestion aéroportuaire de façon générale et en matière d’offre de services de qualité notamment pour les passagers et autres usagers de l’aéroport. Nous en voulons pour preuve l’accroissement du trafic dès la première année. D’une projection de 4%, on s’est retrouvé avec 8,5%.

L’arrivée de nouvelles compagnies mais surtout de tout le travail abattu pour permettre à notre compagnie nationale, Air Sénégal d’installer son hub à Dakar. A cela, il faut ajouter toutes les certifications engrangées à l’espace de moins de quatre ans. Une certification d’aérodrome dès la première année de gestion. Une prouesse soulignée à l’époque par les acteurs aéroportuaires et les institutions africaines du secteur qui ont rappelé que cette « certification est devenue une exigence de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) pour tout aéroport recevant un vol international. La Certification ISO 9001-2015. Les accréditations niveau 1 et niveau 2 dans le programme « Airport Carbon Accreditation ». Une Certification au niveau du programme « Airport Customer Experience », qui faisait de l’aéroport Dakar Blaise Diagne le premier aéroport africain accrédité par l’ACI Monde à travers ce programme.
Durant la période de pandémie de Coronavirus qui a impacté de façon inédite le secteur des transports aériens du monde, Xavier Mary a continué de mobiliser les agents pour un maintien de la qualité de services avec la prise de mesures pour faire face à la maladie. D’où les certifications au niveau du programme « Airport Health Accreditation » et la reconnaissance de l’ACI-Monde pour l’écoute aux passagers et autres clients durant cette pandémie.

Nous pouvons passer à côté de la mise en place de LAS Académie qui a livré ses premiers diplômés ou encore des efforts faits sur le plan de la Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) en faveur des localités environnantes de l’aéroport.
Voilà autant de succès qui motivent cette déclaration et nos remerciements les plus sincères à l’endroit de l’ancien directeur général de LAS qui a toujours cherché à faire dans une démarche fédératrice au sein de la plateforme aéroportuaire.

Aujourd’hui, nous avons appris l’arrivée prochaine de monsieur Askin Demir, directeur général de 2AS comme successeur de Xavier Mary. Les travailleurs comme un seul homme, restent debout pour continuer de faire de Dakar, une référence dans le domaine de la gestion aéroportuaire. Notre engagement reste intact pour accompagner les plus hautes autorités du pays qui veulent à travers le Plan Sénégal Emergent « faire de Dakar-Diass le 1er hub aérien d’Afrique de l’Ouest avec un trafic de 5 millions de passagers par an à l’horizon 2023 et 10 millions par an à l’horizon 2035 ».

Cela va se faire inéluctablement dans le respect strict des intérêts matériels et moraux des travailleurs. C’est le seul gage pour un pacte social qui va nous permettre de continuer d’aller de l’avant et faire toujours de l’aéroport Dakar Blaise Diagne, un outil économique et social pour le développement du Sénégal.

Déclaration commune de l’Intersyndical des travailleurs et le Collège des délégués de LAS