C’est par le canal de sa page Facebook que le parlementaire et non moins président du mouvement Tekki a engagé la campagne contre la levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko. Et même s’il ne donne pas de détails, Diallo Tekki souligne que les faits qui sont porte à leur attention ne sont pas cohérents. Connu pour ses combats dans l’éclairage des contrats pétroliers, il fait même le lien avec cette affaire mœurs en indiquant que l’objectif c’est mettre la main sur le gaz.

Voici en intégralité son texte

« Je suis opposé à la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane SONKO , les faits portés à notre connaissance par le gouvernement sont incohérents.

On ne doit pas s’amuser avec l’immunité des représentants du peuple même si notre Assemblée nationale doit être réformée.

Macky Sall veut détruire l’opposition patriotique et démocratique par tous les moyens et asseoir la dynastie « Fayesall » pour s’accaparer du gaz.

Cette cabale contre Sonko et l’arrestation des responsables de Pastef participent à ce projet dangereux exécuté par le magistrat Antoine Diome.

Macky Sall doit libérer les responsables de Pastef arrêtés. »