C’est en phase avec  la mode fast track recommandée par le président Macky Sall que le ministre de l’économie numérique et des télécommunications, Yankhoba Diatara a procédé aux visites de chantiers du Data center (ADIE) et du PTN à Diamniadio ce mardi 16 février 2021.

Le MENT, Yankhoba Diatara ainsi effectué un monitoring diligent des travaux des grands projets structurants dans le secteur du numérique et a exprimé son satisfecit quant à leur niveau d’avancement.

Au Data Center de l’ADIE, c’est le Directeur Général, Cheikh Bakhoum himself  qui a conduit la visite de chantier. Il a ainsi rassuré le ministre Yankhoba Diatara du bon niveau d’avancement des travaux à hauteur de 80%. Mieux, il a promis de maintenir  le cap pour finaliser le travail d’ici  la fin  du mois de mars afin de permettre la réception dans les prochains mois. « Ce Data center de type Tiers 3 va assurer l’autonomie du Sénégal à gérer ses données mobiles. Notre défi majeur c’est d’atteindre notre souveraineté numérique. Avec ce Data Center, nous avons les capacités de prendre en charge tous les besoins en hébergement des données de notre administration » a rassuré Cheikh Bakhoum.

De son côté, le coordonnateur du PTN, à l’issue de la visite de chantiers sur le site du Parc des Technologies Numériques (PTN),  a donné son assurance au ministre Yankhoba Diatara quant au respect des délais. Bassirou Abdoul Ba, puisqu’il s’agit  de lui, a reconnu avoir enregistré des lenteurs. Mais, explique t’il, avec le soutien du ministre, les choses ont été reprises en main. « Nous vous assurons de notre engagement à respecter les délais. D’ailleurs, notre data center est à 45% d’avancement, le centre BPO à 35% et les batiments annexes à 39%. La première phase réalisée sur prés de 12ha sera achevée en fin d’année 2021 » selon Bassirou Abdoul Bâ.

Monitoring fast track trimestriel

Le Sénégal, à l’instar des grandes nations, mise sur la transformation digitale pour accélérer le développement économique et social du Sénégal. Et pour relever ce défi avec les projets sous sa supervision, le ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications, M. Yankhoba DIATARA engage un marathon sans répit. Il compte procéder à une visite trimestrielle des travaux du PTN afin de faire respecter l’échéancier.
« Le Sénégal avait accusé un important retard dans le domaine du numérique. Le Président de la République a œuvré remettre à niveau les infrastructures numériques. Le Chef de l’Etat a ainsi posé les jalons d’une souveraineté numérique du Sénégal avec la réalisation de ces infrastructures innovantes et majeures. L’avenir étant dans la bonne gestion des données, toutes ces innovations vont contribuer à garantir à notre jeunesse une compétitivité et leur permettre de pouvoir concurrencer leurs pairs partout dans le monde. Le rythme des travaux est appréciable, mais il faudra davantage accélérer le pas. D’ailleurs, je compte procéder à une visite trimestrielle régulière pour une évaluation permanente des travaux» a lancé le ministre Yankhoba Diatara.

En guise de rappel, le PTN est financé d’une part par la Banque Africaine de Développement (BAD) pour près 40 illiards de FCFA, et d’autre part par une contrepartie sénégalaise d’environ 6 milliards de FCFA.

Lancé dans le cadre du projet Smart Sénégal d’un montant global de 150 millions dollars, soit 84 milliards 488 millions francs Cfa , le Datacenter de l’ADIE permettra au Sénégal de franchir le cap de la souveraineté numérique et de pouvoir héberger l’ensemble de ses données du côté de l’Administration mais également une ouverture pour le secteur privé.

La réalisation de ces deux projets phares, le PTN et le Data Center de l’ADIE, devra sans nul doute constituer la mise en branle du processus de souveraineté numérique du Sénégal, mais aussi, permettre à notre pays de se positionner en leader sur le continent.