La première phase de la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko a été effectuée ce jeudi 11 février 2021.

Cette première réunion des députés, plus précisément les présidents de commission. Le compte a à remboursé est ainsi lancé pour finaliser ce projet. C’est le député Cheikh Abdou Bara Dolly qui en a informé. Il s’est prononcé à sa sortie de l’Assemblée nationale en révélant le résultat issus des débats sur la question de la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko.

« C’est le président Moustapha Niass qui avait convoqué cette réunion à laquelle devaient prendre part les 19 députés seulement. Mais 17 membres ont répondu présents. L’objectif de cette convocation était de procéder à la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko. Parmi les 17 membres présents, les 15 ont voté en faveur du projet, Yaye Mame Albis et moi avons voté non. La majorité l’a emporté », a renseigné le parlementaire, chef de file des libéraux à l’hémicycle.

Cheikh Abdou Bara Dolli a expliqué le processus par lequel se fera l’opération  » Apres ce vote, les membres ont tenu la conférence des présidents et des dates sont retenues. Donc le 15 février prochain, il y aura la commission des lois pour mettre en place la commission Ad Hoc composée de 11 membres (8 pour la majorité, 2 de l’opposition et 1 non inscrit). Après cela, le 17 février, il y aura la plénière et ensuite sera entendu le député Ousmane Sonko qui peut être assisté par un député avocat ou un député tout simplement » a conclu le député de Me Wade