Le mardi 26 janvier dernier, nous informions sur la mort de 750 pélicans au parc national  des oiseaux de Djoudj. 

Avec la découverte de la grippe aviaire au Sénégal depuis quelques jours, nous craignions que ce fut le cas pour les oiseaux.

Mais, notre craintes été vite balayée par le directeur des parcs nationaux, Bocar Thiam qui soutenait sur la Rfm, au micro du journaliste Macoumba Beye, que la grippe aviaire ne pouvait attaquer les oiseaux piscivores, c’est  à dire ceux qui se nourrissent de poissons.

Malheureusement c’est ce qui ressort de l’autopsie qui a été réalisée sur un échantillon. A la surprise générale, les pélicans avaient bel et bien contracté la grippe aviaire.

Les services du ministre de l’élevage et des productions animales pourraient confirmer cette information et annoncer la batterie de mesures qui seront prises pour endiguer ce problème qui commence à se disséminer sur le territoire national.

Apres Pout où les premiers cas ont été détectés, et le parc de Djoudj, l’on nous signale qu’à Thies, dans la localité de Koundane, à quelques de Keur Ibra Fall, près de 80 poulets sont morts mystérieusement.

Pour rappel, une série de mortalité mystérieuse a été notée au parc national des oiseaux de Djoudj. L’information provenait des services de communication du ministère de l’Environnement et du Développement durable, a travers un communiqué dont copie nous a été transmise. Il ressortait une perte enregistrée sur plusieurs centaines de pélicans. Pire, la décimation a concerné en majorité la jeune population des pélicans, 740 contre 10 chez les pélicans adultes.

« Durant la période de migration et de forte concentration des oiseaux d’eau au Parc nationale des oiseaux de Djoudj (PNOD), Il arrive que des cas de mortalités soient signalés chez les populations de pélicans, notamment parmi les juvéniles. Ce 23 janvier 2021, à la suite d’une patrouille effectuée par les agents du PNOD, il a été constaté une forte mortalité : 750 pélicans blancs dont 740 jeunes et 10 adultes » avait renseigné le document.