C’est sans détours, aucun, que le Dg de la Senelec, Papa Mademba Biteye a répondu aux questions sur sa gestion. L’émission Yoon Wi a tout simplement été la tribune adéquate pour lever toutes les équivoques sur sa gestion, mais également de pointer en direction des lendemains meilleurs, pour ne pas dire sa vision et Le Cap qu’il s’est fixé.

Extraits

A la Sénelec, nous avons une vision claire du service que nous devons apporter aux Sénégalais. Le personnel, pour la plupart de jeunes cadres ont une expérience et un niveau d’expertise qui permet de faire face à toutes les difficultés. Vous avez remarqué que depuis quelques années maintenant, il n’y a plus de coupures d’électricité. Nous le devons à la vision éclairée du Président, à l’engagement du personnel et à des valeurs qui nous conduisent sans cesse à privilégier l’intérêt national et les préoccupations des populations. On ne peut plus prendre le risque de perturber le service de l’électricité. C’est pourquoi, nous sommes très pointilleux avec les différents intervenants, d’où qu’ils viennent

 ELECTRCITE POUR TOUS EN 2025

Le Président de la République, SEM Macky Sall nous a instruit de ramener l’électricité, partout au Sénégal en 2025. C’est l’objectif qu’il nous a assigné, alors que même la prévision des bailleurs et partenaires au développement était 2030. Au moment où je vous parle, 2540 localités vont être électrifiées
Les bailleurs de fonds et les partenaires au développement ont reconnu qu’il y a un portage solide et une volonté politique très claire pour atteindre ces objectifs. Nous y travaillons avec l’ensemble du personnel. Dans le secteur de l’énergie, la vision est claire et on sait comment la concrétiser
 

Compteurs

Nous n’avons pas de problème de compteurs, contrairement à ce qui a été dit. Seulement, il y a des procèdures à respecter par le client.  Aujourd’hui tous  les types de compteurs sont disponibles et à la disposition des clientèles dès lors que toutes les pièces exigées sont données. Les abonnements se font tous les jours. Nous avons un bon stock sur place qui sera renforcé d’ici le 15 février, avec la disponibilité de nouveaux compteurs.
 

SAR

Nous entretenons d’excellentes relations avec la Société africaine de raffinage (Sar) nouveau directeur est venu nous voir après son installations pour que nous puissions trouver un Plan d’anticipation d’éventuels problèmes qui pourraient survenir. Nous avons trouvé une solution et des procèdures adaptées.  En terme de facture échue, nous ne devons plus rien à la Sar. L’approvisionnement se fait bien à la satisfaction de toutes les parties prenantes

Relations Senelec Etat du Sénégal

Le gouvernement est l’actionnaire majoritaire de la Senelec. C’est lui qui définit les objectifs, à travers le conseil d’administration et nous donne toutes les garanties dans les investissement que nous faisons. Dans ce type de relations, on ne peut pas parler de dettes. L’essentiel est que le Président de la République a salué les efforts consentis par la Senelec, dans l’offre de service et dans la gestion . Projets lignes ont été définis par le Président.
 
Municipalité de Kaolack
Je n’ai aucune prétention ou ambition de diriger la municipalité de Kaolack. Je suis une solution. Je n’ai d’ambition que de réaliser les orientations du Président. Je ferais ce qu’il me dira

COVID

Nous avons un Plan de continuité de l’activité, malgré la pandémie. Nous avons fait souvent recours au télé-travail selon la progression de la maladie, ce qui nous a permis de faire face aux difficultés.  C’est le lieu de saluer l’action du personnel de la Santé et de leur minsitère de tutelle. Dès le début de la pandémie, la Senelec a contribué pour 50 millions F CFA dans la participation du ministère. Nous avons aussi  fait une participation à hauteur de 200 millions de F Cfa qui est contribution de tous les agents qui ont accepté que  des prélèvements soient faits sur leurs salaires. C’est une manifestation spontanée d’agents volontaristes qui a abouti à ces résultats. La souscription a été remise au ministère des Finances. Nous avons distribué beaucoup de masques à travers le Sénégal et nous participons à  chaque fois que de besoin à la sensibilisation de notre clientèle et de nos agents
Evidemment, nous restons sensibles aux effets de cette pandémie qui a complètement déstabilisé nos pratiques quotidiennes et qui mobilise tout le gouvernement. Nous nous inscrivons dans le sillage déjà tracé par le Président de la République, SEM Macky Sall que je salue à nouveau pour son leadership et la clairvoyance. Il a compris très tôt, avant tout le monde, qu’il nous fallait une mobilisation nationale et un consensus de tous les Sénégalais pour venir à bout de cette maladie
 

Syndicats

Les syndicalistes sont des partenaires. Le personnel a témoigné des avancées sur le plan social , valorisation des salaires, revalorisation salariale. Ce crédit est à mettre à l’actif du directeur et des partenares sociaux. Ma porte est ouverte parce que Senelec est une mécanique et un système où chacun a sa part de responsabilité
 

Situation de la Senelec

J’ai déjà répondu à cette question à plusieurs reprises. Nous gérons au quotidien des choses très importantes pour le pays et je ne regarde plus sur le rétroviseur. La plèmique n’a pas sa vocation d’être parce que l’Etat du Sénégal est très clair sur la question. Je ne peux pas vous dire davantage, sauf que nous sommes en train de trouver une solution à la satisfaction de toutes les parties prenantes
 

Plan Yessal

Alhamdoulilah, Senelec se porte à merveille. Vous avez entendu le Président de la République, son Excellence Macky Sall, exprimer son entière satisfaction envers la Senelec lors d’un récent conseil Présidentiel. Nous avons réalisé des bénéfices l’année dernière, ce qui ne s’est jamais fait par le passé. Et croyez moi, c’est une grande prouesse que de réussir à dégager un excèdent dans la gestion malgré un contexte économique et social très défavorable. Aujourd’hui, Il y a un consensus de l’ensemble des acteurs qui régissent le secteur pour saluer les performances enregistrées ces  deux dernières années. L’Agence WARA qui est connue par son intransigeance et sa crédibilité a reconnu dans sa dernière notation les immenses progrès qui ont été réalisés par Senelec autant du point de vue de la compétivité que de la performance et la transparence qui anime le secteur. Je vous répondrais donc en vous disant que  la situation est maitrisée et stabilisée. Les perspectives pour l’avenir sont optimistes pour plusieurs raisons
1.     L’extension de notre maillage national se poursuit avec un taux d’électrification qui dépasse les prévisions de départ. Non seulement l’électricité progresse en milieu rural mais nous avons renouvellé le parc de production et les outils pour plus de sécurité. Plus de 7000 poteaux en béton sont en train d’être implantés dans plus de 400 villages du Sénégal
2.     Notre plan stratégique 2020 a été cloturé avec beaucoup de succès. Tous les engagements qui ont été pris avec les partenaires ont été respectés à la satisfaction de tous. C’est le lieu de remercier le chef de l’Etat Macky Sall pour sa vision et les valeurs qui l’animent, mais égalemen pour la confiance placée à de jeunes cadres. Il nous a été d’un grand secours pour son appui, ses conseils et ses encouragements. Il accorde une attention toute particulière à la Senelec
Source de production et appui du gouvernement
En dépit d’ne conjoncture économique et sociale particulièrement défavorable pour Senelec, , nous parvenons à maintenir la qualité du service. Nous sommes passés de 5 ans de situation de déficit chronique avec de multiples problèmes de production réputés insolubles, dispensant un service précaire à la qualité décriée, à une situation d’excèdent budgetaire avec surtout maintenant une Société capable de surmonter toutes les conjonctures et de pérenniser la qualité de son service Le Président qui maîtrise parfaitement les modalités de la tendance constamment en hausse de la demande d’électricité et les aléas qui peuvent affecter la production à tout moment, a choisi dès le départ de viser, non pas un niveau de production couvrant les besoins du moment, mais une production suffisante et toujours en hausse, aménageant un potentiel en réserve qui pourrait être tourné vers l’exportation ou à la demande intérieure en cas de besoin. Le Président nous a demandé de travailler en mode « Fast Track ». Sur le plan de la qualité aussi, la politique définie par le Président a misé sur les énergies renouvelables plus propres. La conséquence est que 22% de la production globale d’électricité dans notre pays est aujourd’hui d’origine renouvelable et nous avons 30% l’année dernière. Grâce à ces efforts conjugués, les potentiels problèmes d’approvisionnement en combustible jusqu’à un certain niveau peuvent être résorbés grâce à la politique de mix énergétique marquée par la diversification avec l’électricité d’origine renouvelable.
Cette performance, c’est le sacre de la vision du Président de la République et de la politique que lui-même a définie pour le secteur de l’énergie. Nous ne cesseront jamais de le remercier car, il ne faut pas se tromper, ce n’est ni le directeur général de Senelec, ni même le ministre en charge de l’Énergie qui décident de la politique  énergétique à mener pour notre pays. La définition des politiques publiques est du ressort exclusif du Président de la République et tout autre acteur qui y intervient n’agit que dans le cadre de la chaîne d’exécution. C’est le Président qui a décidé de ce qu’il fallait faire pour assurer un service public de l’électricité de qualité. Le résultat donne la qualité de service que vous observez aujourd’hui. Donc, le directeur général actuel et tous les directeurs généraux qui m’ont précédé n’ont  de mérite que du point de vue de leur capacité à s’approprier les politiques définies par le Président, à nous conformer à ses orientations et directives. Aucun de nous ne saurait légitimement revendiquer un mérite personnel dans ce que l’on pourrait qualifier de révolution du service public de l’électricité observée au Sénégal depuis 2012. En ce qui me concerne, étant un produit de Senelec et ayant vécu de l’intérieur les réalités de l’entreprise bien avant l’élection du Président Macky Sall, je dispose d’assez d’éléments référentiels qui me permettent d’apprécier la supériorité de sa vision sur tout ce que nous avons connu avant lui. Je vous ai déjà parlé de son expérience des politiques publiques et de son expertise sur la question énergétique. L’une et l’autre se sont manifestées dans le secteur en y apportant des innovations majeures, tant du point de vue organisationnel que sur le mode de production. C’est tout cela qui a permis de faire passer Senelec
 

Dossier Akilee

Le Plan Yessal repose sur une vision fédératrice avec des objectifs stratégiques et des leviers d’action : apporter l’électricité à  tous, innovations et maitrise de nos relations avec la clientèle, la transparence dans la gestion de l’entreprise et la performance. Je peux vous dire déjà que nous avons réalisé l’ensemble des objectifs. C’est d’ailleurs les raisons qui ont fondé l’agence Wara dont je vous parlais plus haut à donner une bonne notation à la Senelec. Nous sommes aujourd’hui une société excédentaire, ce qui ne s’est jamais produit avant. Nous générons  des excédents qui peuvent contribuer au soutien de l’action publique dans d’autres domaines. En ce qui concerne la clientèle, nous avons mis en place une relation fondée sur la confiance, la célérité dans le traitement des demandes et le suivi permanent. Quand à la transparence, elle est devenue l’axe stratégique de notre gestion qui nous a valu les résultats que nous enregistrons aujourd’hui