C’est dans une lettre publiée sur les réseaux sociaux et dont copie nous a été transmise que le spécialiste en santé publique, Cheikh Doudou Mbaye a éclairé le chef de l’état sur le ranking du Sénégal en termes de performances dans la gestion de la Covid19.

Voici in extenso son texte

Pourquoi il ne faut pas se féliciter Excellence ?

Mon pays le Senegal m’a tout donné et une de mes missions est de le servir même si je devais en payer le prix de complotiste, de Negatif. Mais je me refuse que Mon Président de la République ne s’applique pas une violence dans sa rigueur de valider ce qu’il pourrait rejeter.

L’heure n’est pas au nombrilisme et à ego surdimensionné quand Monsieur DEVERMONT Judd, Directeur du Groupe de Réflexion du Programme Afrique du CESI, classe le Senegal Second de la Classe de 36 pays quant à la Bonne Gestion du Covid-19.

Excellence aucun Critère Scientifique ne peut corroborer cette place.

  1. Sur la rapidité des résultats des tests en 24h: Il y a rien mais absolument rien à être fier quand on a la capacité de tester plus de 25.000 par jour et on en teste un Grand maximum de 2000 entre des laboratoires décentralisés. Ce qui aurait étonné le Docteur Abdoulaye Bousso aurait été de ne pas avoir les resultats en une demi-journée .

Alors si les USA par exemple font plus de 700.000 tests par jour c’est limite une abération Monsieur DEVERMONT de comparer les deux pays.

  1. Contrôle des Températures dans nos magasins..

Monsieur le Président de la République, Monsieur DEVERMONT fait ses courses dans nos supermarchés on dirait Auchan ou que sais-je encore quand la grande majorité de votre population fréquente Marché et Louma et accessoirement quelques centres commerciaux.

Faire de la Prise de température une généralité en à faire une reussite est ce qu’on peut appeler un Biais.

  1. Pas de Bagarre pour les Masques..faudrait il que la commande publique des 10 millions faite en Avril 2020 puisse être disponible et distribuée aux Senegalais avant de penser à se battre pour. Ceci est un autre biais .

Des masques disponibles, la qualité n’est en rien comparable à ceux des pays industrialisés que nous devançons dans le classement.

Quid des technologies scientifiques de pointe à faible coût, Permettez moi de Rappeler au Ministre de la santé, au Professeur Seydi et au Docteur Bousso que les inventions de nos polytechniciens quant aux respirateurs ne nous ont jamais Servi donc jamais commandées ni acquises.

Excellence, permettez moi de vous aider à dechirer le document puisque notre pays même comparer à un autre du Commonwealth tel le Ghana fera la course derrière.

En illustration, le Ghana c’est : 45.188 infectés pour 44042 guéris et 283 pertes de vie. Le Ghana a une bien meilleure strategie si l’on se base sur les données et pourtant nous sommes en pole position loin devant.

Plus près de chez nous en Afrique Francophone, la Côte d’ivoire c’est aussi 18.778 infectés pour 17.688 gueris et 119 morts tandis que le Senegal affiche 14.102 infectés pour 10.176 guérisons et malheureusement 296 décédés. Elle aurait été un bel exemple vu qu’elle a commencé le dépistage volontaire dans plus de 11 centres communautaires.

Toutes ces valeurs statistiques ne peuvent être significatives pour le Senegal.

De notre gestion, l’architecture est Mauvaise. Nous avons un sbstitut de Conseil Scientifique composé d’acteurs d’acteurs de la prise en charge et du pilotage entre autre. Ce qui est un conflit patent car les stratéges ici définissent la méthode, l’exécutent eux-mêmes, s’auto-evaluent et naturellement s’applaudissent .

Mais nous sommes très loin d’avoir un bon cadre stratégique de riposte et cette tendance baissière de la positivité n’est que la conséquence d’une option à l’envers qui ne peut et ne pourra que nous rattraper.

On teste des symptomatiques et non plus les contacts si l’on sait que chaque infecté pourrait avoir touché 26 personnes .

Excellence Monsieur le Président de la République
Monsieur le Ministre de la Santé
Dr Abdoulaye Bousso

Je m’associe aux félicitations pour le corps médical si tant est-il que ça donnerait un encouragement et ferait office de baume au coeur mais le chemin est encore très long et les titres et rangs peuvent vraiment atteindre.

Ce rapport n’a rien de rigoureux ni scientifiques et c’est limite horripilant de voir des experts s’en feliciter.

Excellente journée

Cheikh Doudou Mbaye
MPH, Politique et Gestion des Systèmes de Soins en santé.