A peine la fédération sénégalaise des associations des personnes handicapés (Psaph) a-t-elle rué dans les brancards dénonçant l’inéquité dont ont été victimes 55 000 de ses membres en possession de la carte d’égalité des chances, que le ministre du développement communautaire et de l’équipe territoriale a pris en compte leur doléance.

Dans la publication du quotient national, Le Soleil de ce vendredi, il est indiqué que le ministre compte les ajouter en plus 45 000 autres ménages.

Le MDCEST Mansour Faye a annoncé que 100.000 familles supplémentaires vont bénéficier de l’appui de l’État. Ce nombre va s’ajouter au million de ménages recensé au départ. Ils seront composés, entre autres, de détenteurs de la carte d’égalité des chances, des foyers dans 9 villages de reclassement social et enfin des familles indigentes ne figurant plus dans le registre national unique de la bourse de sécurité familiale, selon le ministre Mansour Faye qui présidait la cérémonie de distribution de kits d’urgence à Médina Ndiatbé, dans le département de Podor.

Cette nouvelle donne sonne la victoire du combat initié par les membres de la Fsaph appuyes par l’ONG 3D et l’international budget partnership (Ibp).