Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutteres a procédé à un  » wax waxeet comme diraient les sénégalais.

Alors qu’il a ete parmi les premières personnalités internationales à prédire une hécatombe due au Coronavirus sur le continent noir, le Sg de l’ONU a revu sa copie.

Selon Antonio Gutteres, l’Afrique a déployé un système de résilience très performant que les pays développés n’ont pas connu. Pour lui, cest cela qui explique cette lente propagation de la Covid19 sur le continent noir. « Jusqu’ici l’Afrique a réussi à contenir la maladie avec moins 3000 décès. Cela a été possible grâce à son système de résilience » a loué le chef de l’ONU. Antonio Gutteres n’a pas manqué d’inviter les pays développés à s’inspirer du continent africain en ce qui concerne la gestion de la maladie. « Quand on regarde l’Afrique, il faut reconnaître que face aux prévisions qu’on a faites au début de la pandémie, la Covid19 a progressé d’une façon bien plus lente. Cela est dû au fait que la plupart des pays africains ont pris à temps des mesures très courageuses de prévention. Cest une leçon pour quelques pays qui ne l’ont pas fait et où on a vu une progression exponentielle du virus. C’est quelque chose que le monde devrait comprendre et des leçons que même des pays riches devraient tirer » a-t-il soutenu sur RFI.