L’ancien roi des arènes et non moins chef de file de l’écurie Tyshinger a profité de son énième invitation chez les commandos à Thies pour demander pardon pour le compte de son « ami », Mam Gor Diazaka.

Devant une exacerbation de la violence dans le pays, le chanteur a lancé une pique assassine en direction des militaires dont il avait pointé du doigt l’inaction.

Pour le lutteur Eumeu Sene, cest6une erreur de communication. « Mam Gor est un ami. Je sais qu’il ne pensait pas dire du mal des militaires. Il a fait une erreur dans sa communication. Je demande à tous les militaires de lui pardonner cette erreur » a plaidé le « commando ».

En réponse à cette maladroite sortie du chanteur, le leader de Tyshinger renseigne qu’il faut être proche des militaires pour savoir ce qu’ils endurent pour préserver nos vies. « Si nous parvenons à dormir le sommeil des anges, c’est parcequ’ils ont hypothéqué le leur. Je les ai côtoyés dans des e droits et des moments périlleux pour savoir ce qu’ils subissent pour nous protéger. Quand on met sa vie en danger pour préserver celles des autres, on mérite des applaudissements et des encouragements. Les militaires sont des lions, des jambars. D’ailleurs, pour mon come back dans l’arène compte le leur dédier » a lancé Eumeu Sene lors de la célébration du commando à Thies.