La première édition du cleaningdaylancéepar le chef de l’État avait connu un mauvais départavec l’arrestationdes jeunes de Lbeubeuss qui disaientsu dépôtdes ordures dans leur fiel.

Ce samedi 1er février c’est au tour de la ville de Mame Coumba Lamb de verser dans la violence avec une bataille rangée entre occupants du foirail, communément appelé Dioutiba, à l’entrée de la ville, en provenance de Dakar.

La journée du cleaning day à été associée au déguerpissement des occupants du foirail sous la supervision du Préfet de Rufisque.

Devant le refus d’obtempérer des occupants il s’en est suivi des bousculades, des injures entre autres quolibets qui ont dégénèré. Entre les occupants et les agents de la municipalité de Rufisque Ouest, c’est la foire aux jets de pierre, des gourdins, des machettes, des étals incendiés, et des blessés.

De part et d’autres des protagonistes, chacun soutient avoir raison.