Les préparatifs sont en cours pour la Semaine africaine du climat 2020, qui se tiendra à Kampala, en Ouganda, du 9 au 13 mars 2020.

Cet événement qui aura lieu à Kampala, au Speke Conference Center, sera la première semaine régionale du climat à être organisée cette année et sera suivie des semaines climatiques en Asie-Pacifique (AP), en Amérique latine et Caraïbes (LAC) et au Moyen-Orient et les régions de l’Afrique du Nord (MENA).

Dans la suite logique du temps de l’action, thème choisi pour la COP 25 de Madrid en 2019, le monde est en situation d’urgence climatique. Cela implique que 2020 soit une année clé au cours de laquelle la communauté internationale doit achever les tâches inachevées à partir de 2019 au niveau gouvernemental et mobiliser beaucoup plus d’actions auprès des acteurs non étatiques.

La gestion de la situation climatique est urgente et la menace est de plus en plus croissante. L’impact est de plus en fort chez les plus vulnérables. C’est une menace particulière pour la santé, la sécurité et la prospérité à long terme des populations en Afrique.

La Semaine africaine du climat sera le rendez vous de divers acteurs des secteurs public et privé. Elle de ce fait contribuer à renforcer le soutien à une action climatique régionale accrue, à mettre l’Afrique sur la voie de la réduction des émissions de carbone et de la résilience aux effets inévitables du changement climatique.

L’un des objectifs phares de la semaine africaine du climat c’est de gérer les risques climatiques et de saisir les opportunités de transformation. il s’agira, comme objectif central de partager les moyens pour les gouvernements de mettre en œuvre l’Accord de Paris en Afrique, en utilisant tous les outils de planification et le soutien disponibles, et de servir de plate-forme pour les gouvernements nationaux et les parties prenantes non parties pour engager, construire des partenariats et explorer des solutions qui peuvent apporter une action et un soutien climatique à grande échelle.

En plus des discussions sur le procédé par lequel seront mis en œuvre, au niveau régional, l’Accord de Paris et les stratégies et plans climatiques connexes, un focus sera particulièrement mis sur les secteurs de la sécurité et de l’accès à l’énergie; sur la sécurité alimentaire et hydrique; et sur les infrastructures et la mobilité urbaines.

Cette édition de la semaine africaine du climat 2020 sera totalement inclusive et ouverte à toutes les parties prenantes. Elle sera une plaque tournante pour établir des partenariats et présenter des actions révolutionnaires dans la région.