Présidant à la Plateforme sur les déplacements liés aux catastrophes, la France a profité de la COP 25 pour décerner le prix COAL 2019 à Madrid. La Plateforme, il faudrait le rappeler, est mise en place sur l’initiative des Etats unis qui vise à améliorer la protection des personnes déplacées au delà des frontières de leur pays dans le contexte des catastrophes et des effets des changements climatiques.

En side event, la présidente de la Plateforme, Mme Brigitte Collet, par ailleurs Ambassadeur du climat pour la France est revenue sur les chiffres alarmants des déplacements causés par les catastrophes.  » Depuis 2009, on estime que, chaque seconde, une personne est déplacée suite à une catastrophe soudaine. Les sécheresses, les inondations, les tremblements de terre et les tsunami ont laissé de nombreuses victimes sans abris, sans eau potable ni produit de première nécessité. En même temps, des changements plus lents tels que la désertification, la dégradation des sols et l’élévation du niveau de la mer obligent de plus en plus de gens à quitter leur foyer. De manière générale, les causes environnementales sont dorénavant intrinsèquement liées à l’ensemble des facteurs politiques, économiques et sociaux à l’origine des déplacements » a-t-elle indiqué.

En référence au rapport de la Banque Mondiale publié en mars 2018, Brigitte Collet pointe le nombre alarmant de 19,2 millions de déplacés qui a été enregistré. Pire, craint elle, le document projette une recrudescence du phénomène qui pourrait atteindre 143 millions à l’horizon 2050 si des actions ne sont pas faites pour y donner un coup de frein ou de bémol.

Tout de même, Mme Collet reconnait que des progrès importants ont été accomplis ces dernières années. Il s’est donc agi de combler les lacunes en termes de droit international sur la protection des victimes.

Pour elle, dans une logique de relever le défi, il a été également initié le prix COAL afin de vulgariser davantage la question à travers des réalisations artistiques. et pour cette édition 2019, le Prix Coal s’invite aux négociations afin de contribuer à ce que les décisions politiques se traduisent par des avancées pour une terre habitable et partagée. Les lauréats de ce prix ont été dotés d’une allocation de 10 mille euros par la Fondation François Sommer. Composées de trois dames, les lauréates de l’édition 2019 vont aussi bénéficier d’une visibilité internationale avec Déplacements incertains, une structire partenaire de la Plateforme.