A côté des auditions de l’ancien premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye et l’ancien ministre de l’Energie, Samuel Sarr dans l’affaire de la corruption présumée sur les transactions dans les contrats d’hydrocarbures communément appelé affaire Petrotim, le directeur d’Unicom Sénégal, Socé Ndiaye a également été entendu.

Mais, pour le cas précis de Socé Ndiaye, il faut signaler qu’il y était pour information quant à la plainte qu’il a déposée contre la télévision anglaise pour diffusion non autorisée des vidéos de sa structure.

« Je dois préciser que je ne vais pas entrer dans les détails par respect cours. Mais, il faudra juste retenir que je n’ai fait que confirmer au juge ce que j’ai devant les enquêteurs de la DIC.

Beaucoup de gens pensaient qu’il n’y aurait pas de suite. mais au vu du professionnalisme qui est opéré au niveau de la justice, je suis optimiste et j’ose espérer que sous peu de temps la lumière sera faite sur cette affaire. Il y a eu beaucoup de polémiques. Mais il faut retenir qu’il n’y a eu qu’une seule plainte qui a été déposée et d’est moi qui l’ai déposée, et c’est contre la BBC » a expliqué Socé Ndiaye.

Evoquant le dossier en tant tel, le boss d’Unicom signale qu’il n’en est pour rien et qu’il est interrogé juste pour éclairer la justice. « J’ai un dossier dans le dossier. Je ne suis pas lié à cette affaire Petrotim. Je suis interpellé sur les images qui ont été diffusées par la BBC et qui sont miennes. Elles ont été utilisées sans mon consentement » a rappelé Socé Ndiaye.