Les anciens directeurs généraux de l’agence de régulation des télécommunications et de postes (ARTP), Daniel Goumalo Seck et Ndongo Diao sont passés devant la chambre de discipline financière de la cour des comptes.

Ces deux anciens directeurs généraux de l’ARTP sont pointés du doigt dans des affaires de mauvaise gestion dans un scandale présumée portant sur un montant de 10 milliards FCFA de 2005 à 2012.

Cette affaire avait valu à Daniel Goumalo SEck un mandat de dépôt en fin 2010. Il a finalement obtenu un non lieu prononcé par le Doyen des Juges Mahawa Sémou Diouf. Tout de même, tous deux avaient consentis à une consignation.

Daniel Goumalo Seck et Ndongo Diao ont été épinglés par l’ Inspection générale d’Etat pour des manquements dans le cadre de passations de marchés sans publicité suffisante et par entente directe.