A peine le vice-président de Jamea, Mame Mactar Gueye a t’il interpellé les autorités pour un éclairage sur les dizaines de kilogrammes de cocaïne qui avaient disparu du Port qu’une autre zone d’ombre se déclare sur la même question. Sur une saisie de 1260 kg de cocaïne par la Marine, 560 kilogrammes se seraient volatilisés au moment du dépôt de la drogue pour être scellé. Cette quantité de drogue est estiméeàprès de 50 milliards, La Dirpa avait annoncé la saisie de 1260, mais seuls 750 kilogrammes ont finalement été déposés. Une affaire qui secoue les administrations policières, de la gendarmerie, la Marine et tous ceux qui ont été impliqués dans ce dossier. Affaire à suivre…