Le groupe de télécom français Orange a annoncé un chiffre d’affaires de 10,50 milliards d’euros soit un montant de 6 940 milliards CFA sur le troisième trimestre de l’année 2019. Orange a ainsi enregistré un rythme annuel en hausse de 0,8%.

Selon le groupe, cette performance a été réussie grace aux activités à ses activités sur le marché africain et du moyen orient. Les ventes dans ses zones ont connu des hausses en moyenne de 7,6% entre juillet et septembre. Tout de même, le groupe note le recul de ses ventes en France et en Espagne pour successivement des taux de -0,4% et -2,5%. Ces deux pays restent les deux principaux marchés européens du groupe.

La zone Afrique et Moyen Orient à elle seule a porté le groupe sur les 9 premiers mois avec un chiffre d’affaires global de 4,2 milliards d’euros soit un montant de 2 755 milliards CFA. C’est une progression de 6,3% sur une année et cela conforte le statut du groupe en tant premier contributeur à la croissance

En termes d’abonnements au mobile, le groupe a fait un chiffre de 124,3 millions de clients, soit une augmentation de +5,1% sur une année. Le groupe Orange renseigne ainsi que sur ce nombre, ils sont 22 millions à avoir accès au 4G soit une hausse de 49% en une seule année.

Il ressort que que tous les pays de la zone Afrique et Moyen Orient, à l’exception du Niger, ont contribué à cette croissance.

Sur le continent africain, 8 pays ont contribué avec une hausse à deux chiffres alors qu’il n’en était qu’à 4 pays au second semestre. Mieux encore, le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont été les meilleurs élèves avec respectivement des hausses de 6,9% et 7,5%.

Par contre, la banque d’Orange traine encore les pieds avec seulement 344 000 abonnés