La société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) a réalisé un chiffre d’affaires de 173,86 milliards au premier semestre de l’année 2019 soit une hausse de 9% comparative au chiffre de 156 milliards obtenu à la même période en 2018.

Cette réalisation peut s’expliquer par plusieurs facteurs parmi lesquels le coût élevé du Kwh qui revient à 106 francs CFA. Il est ressorti que le Sénégal est le pays le plus cher de la sous région en matière d’électricité.

Autre réalisation, c’est celle de la production totale brute qui a atteint le chiffre de 2047 Gwh au premier semestre de cette année contre 1822 Gwh à la même période l’année dernière, soit une hausse de 12%

Il ressort que cette hausse est due aux achats d’électricité qui sont passés de 784 Gwh à la fin du mois de juin de l’année dernière à 1047 en juin 2019.

Cette augmentation de la production d’énergie électrique est tirée par les achats d’électricité qui sont passé de 784Gwh à fin juin 2018 à 1047 à fin juin 2019, et que l’offre est en retrait de 3,7% soit une production de 999,6 Gwh.

Tout de même la demande d’électricité sur la période s’est établie à 1635 Gwh dont 964 Gwh pour la clientèle de basse tension, 545 Gwh pour celle de moyenne tension et 118 Gwh pour les abonnements haute tension.